mardi 9 mars 2010



Architecture du réemploi et du détournement

esca, créée fin 2008, s'ouvre à des disciplines multiples (sciences humaines, architecture et métiers du bâtiment, photographie, graphisme...) avec pour objectif d'assister des projets socio-culturels en leur procurant les équipements architecturaux dont ils ont besoin. Chaque structure produite est unique, originale et réalisée dans une démarche alliant le détournement d'objets industriels au réemploi de matériaux de rebuts, de manière à réduire autant que possible son coût économique et son impact environnemental.
Par la mise en place de partenariats avec des entreprises nous faisant
dons de matériaux en fin de cycle, l'association teste des modes d'assemblages multiples, à chaque fois renouvelés par les caractéristiques des matériaux récupérés.

La conception "chemin faisant" de l'objet, l'effet "patchwork" créé par la rencontre incongrue de ces matériaux, offrent aux constructeurs et aux usagers un univers particulier propre au projet. Aujourd'hui, l'association expérimente sa démarche plus particulièrement autour de structures légères et mobiles en détournant des objets industriels tels que les serres horticoles ou les containers maritimes.


L'atelier, un espace de création et d'expérimentation

Situé dans le centre ville grenoblois, l'atelier de l'association procure une autonomie et une efficacité importante aux projets associatifs en permettant des allers-retours constants entre conception et réalisation. Il permet tout autant de concevoir des principes constructifs et de les tester par des prototypes à l'échelle 1 que de valoriser les matériaux de rebut par un travail de transformation.
Espace de création ouvert aux membres de l'association, il est garant du bon fonctionnement du travail collectif et donne les moyens à toutes initiatives ou envies de se réaliser.



1 commentaire:

  1. bon courage dans vôtre parcours de construction d'un monde a l'échélle humaine, ou nous n'avons pas besoin de nous démander si à un sens notre existence

    RépondreSupprimer